Pourquoi cette concertation ?

Une première opération d’aménagement du centre-ville a été réalisée en 2005-2006 afin de créer un premier embryon de centralité commerciale autour de la Place de la Picoterie, et de développer une offre de logements (110 logements collectifs et 9 maisons groupées).

 

En 2013, à l’occasion du Concours Anjou Urbanisme Durable, la commune a lancé une réflexion urbanistique prospective sur le centre-ville, tant en termes d’espaces publics et de déplacements que dans ses composantes commerciales, de services et de logements. La proposition de projet de l’agence Iga Dolowy UP a ainsi été retenue pour servir de base de travail d’un plan guide sur un périmètre d’environ 8,6 ha.


Pourquoi relancer la concertation maintenant ?

Cette question est légitime dans le sens où une première concertation avait eu lieu entre 2015 et 2017 autour des enjeux et objectifs suivants :

• Affirmer l’identité urbaine et paysagère du centre-ville de Beaucouzé en s’appuyant sur son patrimoine ;

• Renforcer l’attractivité commerciale et l’offre de services pour faire battre le cœur de la ville ;

• Accroitre l’offre en logements adaptés aux besoins de tous notamment des personnes âgées, à proximité des commerces et services ;

• Développer les modes de transports collectifs et alternatifs (piétons/cycles), et favoriser l’accessibilité au cœur de la ville et les liaisons inter-quartiers.

 

Cette concertation avait donné lieu à 2 réunions publiques, des réunions spécifiques sur les thèmes du commerce et du logement sénior, la tenue d’une exposition sur l’avancement des études urbaines et des permanences en mairie. La concertation était donc conforme aux règles obligatoires du Code de l’urbanisme avant d’engager l’opération d’aménagement.


La démarche participative qui s’ouvre désormais vient compléter cette 1ère phase (2015-2017). L’objectif est d’amplifier la concertation menée ces dernières années pour la définition du projet urbain qui est entré dans sa phase opérationnelle depuis la création de la ZAC en 2018.

Nous avons souhaité associer plus étroitement les habitants, acteurs et usagers du centre-ville, afin de développer une culture collective autour du projet, d’alimenter une mise à jour du plan guide d’aménagement et d’affiner les programmes de logements et commerces souhaités.

 


Pour le cœur de ville, les élus ont décidé de demander leur avis aux habitants. Une concertation a donc été lancée en février, en partenariat avec l’aménageur Alter Public et Scopic, une agence indépendante spécialisée dans l’animation de démarches participatives.

 

 

Les habitants pourront donner leurs idées sur quatre thématiques :

-         l'habitat

-         les commerces et les services

-         la mobilité

-         les espaces publics et le patrimoine



Retrouvez ici la présentation de la soirée de lancement

Participants 0 Inviter